Conseils pour finir le Retour de l’Obra Dinn (no spoiler)

Cet article de contient pas de spoiler.

Vous venez peut-être de lire mon article consacré au Retour de l’Obra Dinn, ou alors, vous êtes tombés ici un peu par hasard car vous bloquez dans le jeu. Normal : le Retour vers L’Obra Dinn est un jeu difficile, sinon il ne serait pas si bon 🙂

En arpentant les forums, j’ai pu voir sur quoi la majorité bloquait et je pense que ce qui suit pourra aider. Je vais vous donner des conseils, sans spoil, sans triche, promis.

Comme indiqué dans mon autre article, nous avons joué à deux devant l’écran, et ainsi, nous avons fini le jeu en 17 heures. Cela aurait sûrement pris le double, si nous avions joué séparément, 2 cerveaux (complémentaires qui plus est) valant mieux qu’un.

Ces 17 heures, nous les avons joué en 4 ou 5 sessions, dont une énorme, un samedi soir, de 19h à 2h du matin (c’est ça qui est bon!).

Il y a plusieurs stades et façons d’avancer, les voici.

Les premières heures de jeu

Elles n’ont pas vraiment de secret. Vous arrivez sur le bateau, les consignes sont posées, vous êtes en possession du livre, le vieil homme vous amène avec sa barque. Vous tombez illico sur le premier cadavre, et tout commence ici. Easy. Vous allez être portés de souvenirs en souvenirs de façon assez facile et naturelle, et entrevoir la trame, les questionnements, les zones d’ombres, les personnages, le tout dans le désordre.

Votre livre de bord va gentiment se remplir de souvenirs. Vous allez pouvoir nommer quelques personnes, savoir que tel visage est mort de tel manière. Bref, le puzzle prend forme.

À un moment, vous aurez peut-être un peu de mal à trouver tous les souvenirs disponibles, et il vous faudra inspecter le bateau dans ses moindres recoins, jusqu’à ce que tous les chapitres du livres contiennent des souvenirs. Excepté les chapitres « Marchandages » et « Dans la cambuse » comme indiqué par le chirurgien, dans sa note au début du livre.

J’ai pu voir que c’est après ça que vous commencez à bloquer : après la découverte d’une quinzaine de personnages et de leurs sorts.

Une fois tous les souvenirs vus, on était… comme des cons. On se demandait s’il y aurait d’autres choses à voir. En plus, le vieux dans la barque se met à râler car la tempête arrive, et il invite à se tirer ou à nous laisser sur place. Comme on a vu tous les souvenirs, et qu’on ne voit vraiment pas ce qu’on a faire de plus, on se tire avec pour voir. Ne vous inquiétez pas, c’est OK, vous pouvez y aller. Ce sera une mauvaise expérience, bien vexante, mais réparable, et qui vous donnera un indice. On y est tous passés.

Mais au final, on se retrouve encore sur le bateau, avec encore les 3/4 des sorts et identités de l’équipage à découvrir.

C’est à ce moment que vous vous demandez comment continuer. De quoi va t ‘il s’agir exactement? Et bien, c’était de la rigolade jusque là.

Nous, on a été très découragés. On a fait une pause de quelques jours avant de s’y remettre, pour faire le clair.

 

Le coeur du jeu : à vos carnets

Je vous le dis direct ; trouvez-vous un vieux cahier. À ce stade du jeu, rien de nouveau ne va apparaître pour vous aider. Vous allez découvrir le sort des 45 personnages restants, grâce à ce que vous avez déjà.

Pour finir le Retour de l’Obra Dinn, nous avons dû faire un travail de notes, de déduction, tout en revoyant les souvenirs. Impossible de faire sans, tant il y a d’informations à recouper.

Nous avons noirci 20 pages de notes sur un carnet pour l’ensemble du jeu. Nous avons aussi imprimé les deux images photographiques de l’équipage pour noircir ceux qui ont été validés, y mettre quelques notes, et surtout avoir une vision d’ensemble, plus rapide.

Deuxième conseil très important sur la manière de procéder : maintenant que vous avez le livre de bord rempli, et tous les souvenirs disponibles, revisionnez les tous dans l’ordre. Cela va vous apporter une nouvelle dimension de l’histoire, des personnages vont vous sauter aux yeux, des détails des dialogues vont faire tilt, des détails très précis visuellement aussi. Servez-vous de tout ce que vous voyez, entendez, supposez.

Troisième conseil : faites des recherches, à côté, sur la vie en mer à cette époque. Vous pourrez en apprendre sur les rôles, les uniformes…

Cette phase a été la plus longue pour nous. Une session de 9 heures et quelques rhums nous ont amené à découvrir le sort de 36 personnes supplémentaires.

Et là, non seulement il se faisait très tard, mais en plus, avec les 9 restants, c’était le blocage total, le mal de crâne. Nous avons pris quelques jours encore pour nous reposer l’esprit. Autant dire qu’après cette soirée là, je rêvais de l’Obra Dinn la nuit, tellement c’était passionnant.

Voici les deux images à imprimer chez vous (régler la mise à l’échelle 160%) :

Cliquez pour voir et imprimer

Dernière phase, dernières découvertes

Je considère que les 9 personnes restantes à découvrir constituent la dernière phase.

Sur une nouvelle page du carnet : la liste de ces personnes, et quelques annotations.

Premier conseil : rappelez-vous que le chapitre « Marchandage » ne sera pas révélé avant que vous ayez fini. Il contient sûrement le sort de personnages qui ne peuvent pas être découverts par vous, du coup. Ce sont des personnes que vous ne pouvez pas valider.

Deuxième conseil : essayez, spéculez, combinez… Ah ça, on a spéculé. Au delà de la raison parfois. Certains sorts/identités ne peuvent être trouvés que par suite de déduction, et en essayant des combinaisons identité-sort connu. Vous êtes un expert en assurance, on n’attend pas de vous que de la magie… De la logique, voire un peu de maths basiques aussi…

Troisième conseil : retournez encore voir les souvenirs des personnes qui vous restent, des détails sur des personnes qui n’avaient pas votre attention dans la phase précédente, mais qui vous restent maintenant dans les pattes, pourraient encore vous apparaître.

Pour finir : ne cherchez pas la clé de la cambuse, c’est une perte de temps 😀

Allez courage

C’est carrément faisable. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Bon jeu, et bonnes aventures sur l’Obra Dinn !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.